FREELANCE: COMMENT GAGNER LE MATCH POUR SE CONCENTRER AU TRAVAIL




POM, TAC, PAM,TONG, TOC !!!

Si vous êtes un aficionados du tennis, il y a fort à parier que vous avez pensé aux coups donnés par la raquette.
Si vous êtes plutôt un aficionados du smartphone et autres outils perturbateurs de notre cher 21ème siècle, félicitations ! Le sujet de cet article vous sera dédié !

Ici, et cela va plaire aux fans de ce sport de raquette, nous allons mettre en place les lignes de terrain pour parler de concentration au travail. Puis nous allons ratisser la terre battue pour vous faire plonger dans le match face aux distractions !
Vous allez comprendre pourquoi tous ces stimuli amènent votre cerveau à tourner la tête de droite à gauche comme un spectateur à Roland Garros.
Vous allez également apprendre à rester concentré dans votre match au travail pour atteindre l'état de flow. Cet état mental optimal où vos performances professionnelles et votre bien-être atteignent des sommets...

J'espère que vous vous êtes bien échauffé car c'est maintenant l'heure du match !


LE GRAND CHELEM POUR SE CONCENTRER AU TRAVAIL


Et si je vous disais que votre téléphone finira par détruire tout le travail que vous cherchez à accomplir en tant que freelance ? Même si ce dernier peut vous paraître utile.
En effet, n'importe quelle distraction d'un smartphone va plonger votre cerveau dans une tentative infructueuse de recherche de concentration au travail. Que cela soit un appel, un SMS, une notification d'un email reçu ou encore celle de votre réseau social préféré.


D'après 
une étude portant sur les distractions visuelles, voici ce que nous pouvons constater. La sélection d'une tâche à effectuer ainsi que la suppression du distracteur, ont été observées dans la partie avant du cerveau, le cortex préfrontal.
Et cette activité s'est observée avant même l'apparition du distracteur sur les zones de votre cerveau nécessaires à la visualisation, les zones corticales extrastriées.
Ce qui veut dire que votre cerveau reçoit déjà l'information de la distraction avant de la visualiser et doit la gérer avant son identification.

Premier set: 6-0 pour le distracteur.

D'ailleurs, tous les neurones du cortex préfrontal ont également contribué à la sélection de la tâche à effectuer comme le cite la précédente étude.
Cela suggère donc qu'un mécanisme commun est responsable de la sélection des informations pertinentes et de la suppression des informations non pertinentes pour la tâche.
Autrement dit, votre cortex préfrontal doit redoubler d'efforts si de nouveaux distracteurs surgissent afin de garder une concentration optimale au travail.
Cela augmente donc votre temps d'effort sur la tâche à réaliser et empiète sur votre productivité.

Deuxième set: 6-0 pour le distracteur.

Maintenant, imaginons que vous êtes concentré dans votre travail et soudain, TING, vous recevez une notification venant d'un de vos réseaux sociaux préférés. Vous tentez d'ignorer cette notification mais cela est plus fort que vous... Vous commencez à déverrouiller votre téléphone pour découvrir un commentaire sur l'une de vos publications.
Vous vous remettez ensuite au travail après avoir été "obligé" de répondre à ce commentaire. Mais, pas de bol, pendant ce temps, votre cerveau a perdu le fil de sa pensée productive.
Et dîtes vous qu'il lui faudra environ 25 minutes pour revenir dans cet état d'hyperconcentration au travail, d'après 
une étude de la University of California Irvine.

Pour finir, lorsque vous essayez tant bien que mal de vous concentrer dans cet environnement perturbateur, 
un événement se déroule dans votre cerveau. Deux circuits neuronaux principaux jouent le match à vos côtés pour contrer les adversaires perturbateurs.
Le premier est le réseau du mode par défaut. Celui-ci est activé lorsque vous rêvassez, ou que vous ruminez.
Le deuxième est le réseau central de l'attention exécutive. Celui-ci est activé lorsque vous cherchez à maintenir votre attention sur une tâche à effectuer.
Le problème est que ces deux réseaux agissent comme un couple antagoniste. Le degré de basculement entre les réseaux est associé au degré auquel une personne peut maintenir sa concentration et filtrer les distractions injustifiées.
Un multitâche excessif semble donc compromettre le commutateur neuronal de ces deux réseaux, diminuant ainsi votre attention et votre concentration au travail comme le démontre cette étude.
Le fonctionnement cognitif de votre cerveau est alors compromis jusqu'à sa base la plus solide.

Troisième set: 6-0 pour le distracteur.

Jeu, set et match pour le distracteur !


FAITES LE POINT POUR VOUS CONCENTRER AU TRAVAIL


Vous comprenez maintenant que si vous continuez à jouer à ce niveau, votre score de performance va finir par diminuer. Et cela vous mènera tout droit à la relégation.
C'est pourquoi dans cette deuxième partie vous allez avoir besoin de tirer les conséquences de cet environnement perturbateur.

Le premier point, comme vous l'avez compris précédemment, c'est la baisse de votre productivité puisque votre temps de travail se voit diminuer drastiquement.
A savoir que si une personne se fait déranger toutes les 20 minutes environ et que si votre cerveau doit prendre 25 minutes pour revenir à un un taux de productivité intéressant, votre temps total de productivité dans une journée de travail de 7 heures est de, au mieux 1 heure, au pire 0.
Oui oui, vous avez bien lu ! 0. Rien. Nada. Aucune productivité dans votre journée.
Vous avez juste freiné l'avancée de votre travail de freelance.
Certains sont certainement déjà en train de grincer des dents....

Le deuxième point concerne les conséquences mentales de ces perturbateurs sur vous-même.
En reprenant l'étude de la University of California Irvine, les résultats indiquent des faits très intéressants. Lorsque les travailleurs se retrouvent perturbés régulièrement, ces derniers ont tendance à accélérer leur rythme de travail pour finir dans les temps.
Conséquences de cela: ils perçoivent une hausse de la charge de travail, un plus grand stress, de plus grandes frustrations et plus de temps sous la pression et l'effort.
Autant dire que jusqu'alors, la balle n'est pas dans votre camp...

Alors maintenant que le bilan a été effectué, que devez-vous faire ?
Se lancer corps et âme dans une journée de productivité en se levant plus tôt le matin pour travailler et éviter d'être immédiatement harcelé de notifications ?
Si vous n'avez pas encore lu
mon article sur le fait que travailler plus n'améliorera pas votre productivité de freelance, je vous conseille de le faire. Vous comprendrez alors l'erreur que certains des freelances seraient prêts à effectuer.
Pour répondre donc à la question, vous devez vous concentrer sur ce qu'il y a de plus essentiel, à savoir éliminer les sources de distractions !


PRENEZ À REVERS LES PERTURBATEURS POUR VOUS CONCENTRER AU TRAVAIL


Dans un premier temps, il va falloir dire au revoir aux notifications de votre téléphone en les désactivant dans vos paramètres.
Et si cela n'est pas suffisant, dîtes au revoir au portable tout court en activant le mode avion.
De nombreux exemples simples sont à votre disposition pour faire en sorte que la vague de perturbateurs se calme.
Mais bien évidemment de véritables techniques existent pour vous permettre d'entrer en flow plus rapidement et ainsi accélérer votre productivité.

Imaginons donc maintenant que vous n'avez vraiment pas de chances et que votre bureau est dans un open-space. Chaque bruit émis par l'une des personnes est audible et vous n'avez pas la chance de porter de casque anti-bruit.
Comment faire en sorte de pouvoir se concentrer au travail de la façon la plus optimale ? Tout cela en arrivant à faire le tri entre les distracteurs et la tâche à accomplir ?

Tout d'abord, comme nous l'avons vu précédemment, il va falloir diminuer votre niveau de stress ressenti dans la tâche à effectuer.
Car plus votre niveau de stress est grand, plus vous allez avoir des difficultés à accomplir votre travail.

Différentes techniques existent pour cela comme la méditation qui a prouvé son efficacité sur ce paramètre du stress comme le montre cette étude. Celle-ci a pu faire le lien entre la diminution de l'activité du réseau de mode par défaut et l'augmentation de l'attention et de la concentration.
La méditation a aussi un avantage très précieux contrairement aux techniques précédemment citées. En effet, elle favorise, en plus de l'attention et de la concentration, votre mémoire, votre humeur mais aussi la régulation de vos émotions.
Et plus vous créez un fossé entre vos émotions et vos pensées, plus vous pouvez maintenir la réalisation d'une tâche au travers des perturbations.
Cela veut donc dire moins de chance de tomber sous leurs coups autour de vous. Mais cela veut dire aussi plus de chances de voir votre productivité de freelance s'améliorer en plongeant plus facilement dans l'état de flow.


Et si vous me dites que vous n'avez pas le temps, voici ma réponse scientifique. Sachez qu'une session de méditation de 13 minutes par jour pendant 4 semaines améliore tous les paramètres cités précédemment comme le présente 
cette étude.

Après avoir effectué ces changements, vous allez enfin pouvoir faire face à l'ensemble de ces distracteurs. Vous allez pouvoir commencer à améliorer votre productivité de freelance.

Si vous êtes donc du genre compétiteur et que vous souhaitez atteindre votre plus grande productivité dans votre profession, voici votre solution.
Vous pouvez dès maintenant obtenir votre formation gratuite pour améliorer davantage votre productivité et votre créativité de freelance !
Vous découvrirez dans un premier temps 9 méthodes basées sur les neurosciences et l'état de flow.
Vous apprendrez leurs intérêts dans l'amélioration de votre productivité et de votre créativité.
Tout cela pour surmonter les obstacles professionnels en plongeant dans l'état de flow !
Alors, prêt à s'entraîner pour smasher, une bonne fois pour toutes, tous les perturbateurs à votre concentration au travail ?

Cliquez sur le lien ci-dessous dès maintenant afin d'obtenir votre formation gratuite pour améliorer davantage votre productivité et votre créativité de freelance !







Qui suis-je ?

Je m'appelle Guillaume Bilcke, je suis copywriter et préparateur mental. Ma mission est d'aider les freelances à atteindre leurs objectifs sans perdre de temps et d'énergie. Pour en savoir plus, rendez-vous ici: https://age-of-flow.com/

>